Actualités

Vendanges 2022

2022 dans le vignoble

Pascal Baratié, Chef de culture, nous délivre un court résumé de l’année 2022 et de son climat : « Chaleur et sécheresse ont marqué ce millésime. C’est assez paradoxal, malgré la sécheresse que nous avons eue, si on regarde, il y a quand même quelques jeunes feuilles qui sont bien vertes. La vigne était beaucoup plus saisie par la chaleur que par la sécheresse. ». Bien que les vendanges des blancs aient commencé tôt, cette année ne fut pas la plus précoce puisqu’en 2003, les vendanges avaient débuté le 13 août.

Une vendange précoce

La vendange de raisins blancs a débuté le 16 août. Le ramassage commence généralement dès l’aube, lorsque les températures sont encore fraîches. C’est à la fois mieux pour les équipes qui vendangent et pour les raisins eux-mêmes, puisqu’il faut les garder au frais afin de préserver les précurseurs d’arômes qui se révéleront naturellement durant la fermentation. Nous conservons uniquement les plus belles grappes pour produire le très recherché Château La Mission Haut-Brion Blanc. Ainsi, un tri méticuleux est effectué lors de l’arrivée au chai, avant le pressurage, mais également dans le vignoble, sous l’œil attentif de nos vendangeuses et vendangeurs.

Ne jamais douter de la vigne

Jean-Philippe Masclef, Directeur Technique, et Florence Forgas, Maître de chai, nous donnent un aperçu du futur millésime 2022 en blanc : les premières dégustations annoncent un millésime solaire mais équilibré. Les sauvignons et leur côté exubérant sont là et les sémillons sont particulièrement fins et élégants au niveau de l’aromatique.

 

D’après Jean-Philippe Masclef, «2022 est bien un millésime solaire, mais l’équilibre est là et il ne faut jamais douter de la capacité de la vigne à répondre, dans ces années un peu excessives, pour autant que l’homme sache bien s’en occuper.»

La vendange des rouges

Les vendanges rouges ont débuté après de nombreuses sessions de dégustation des raisins, complétées par les analyses de laboratoire. La première parcelle qui a été vendangée cette année est celle nommée « Fer à cheval » : un bon présage durant cette période si cruciale !

Une superbe vendange

Chaque jour, les raisins rouges sont ramassés avec soin par les équipes, dans d’excellentes conditions. Les baies sont saines, le goût est excellent et les analyses de laboratoire sont fantastiques ! Cette année, la sécheresse et les vagues de chaleur de l’été ont entraîné des baies plus petites, mais la vendange est superbe.

 

Jean-Philippe Masclef, Directeur Technique, commente : “J’ai quand même la sensation que 2022 est un petit peu différente de tout ce qu’on a pu vivre avant, même de 2003. 2003, la période de canicule a été très longue et assez tardive, sur août. En 2022, il y a eu plusieurs épisodes de canicule, plutôt courts, avec une retombée de la température entre ces différentes périodes.”

2022, dans la lignée des grands

Jean-Philippe Delmas, Directeur Général Délégué, revient sur la récolte prometteuse de cette année et ses caractéristiques : « Par rapport aux caractéristiques de ce millésime à la fois ensoleillé, chaud et particulièrement sec, on peut rapprocher ce millésime des grands millésimes 2020, 2019, 2005 voire dans les années 90, 95… Que des grands millésimes, ce qui nous laisse un certain espoir de faire un millésime très très prometteur. »